Parapente Passion 06


Aller au contenu

Menu principal:


2006

Rando-vols

Mes rando-vols cru 2006




1er Janvier 2006: Rando-vol au Pic de la Colmiane

Après un réveillon bien sympathique qui s'est terminé à 4 heures du matin ben ..... il est 10 heures, nous sommes en train de faire couler le café quand Jean-Paul PEREZ vient nous stimuler pour ne pas trop tarder à aller voler. C'est en raquettes que nous avons à rejoindre le Pic pour faire notre vol "jour de l'an". Gaby, Robert, Jean-Paul, ma femme et moi sont de la rando. Jacqueline et Robert nous accompagneront jusqu'au déco pour le côté sportif et amical. Ce sont eux qui immortaliseront ces instants avec leur appareil à photo. Pour la circonstance, Jean-Paul m'a prêté son aile montagne (Peak d'Ozone) et Gaby une selette et un sac montagne bien plus légers que mon matos. Il nous aura fallu environ 70 minutes pour atteindre le déco qui est logé à près de 1800 mètres d'altitude. Cinq
bipèdes au déco mais seulement trois se préparent à décoller. C'est moi qui ouvrit l'envol avec l'assistance de Gaby, puis c'est au tour de JP de quitter le sol avec son aile suivit de Gaby. Ce vol aura été un plouf mais la recherche de performance n'était pas notre trip ce jour-là. Ce vol nous aura tous comblé. Une fois le matos plié, nous nous sommes retrouvés autour d'une table vers 14h30 pour prendre le déjeuner tout en élaborant des projets de sorties parapente pour 2006. Aux prochains vols 2006.


Mon envol sous la Peak eu Pic de la Colmiane



Dimanche 05 Février 2006: Rando-vol dans le val de Veillos (Colmiane)
Une randonnée raquette pour les uns et raquette/parapente pour les autres, le tout, une très belle journée pour tous. Malgré un couac de 2 heures de standby sur le parking de la Colmiane pour une incompréhension ou un manque de communication, ça n'a pas oté la bonne humeur de chacun. Après avoir loué le matériel (raquettes + batons), nous voilà rassemblés pour enfin partir et en découdre avec les kilomètres de marche et les 600 mètres de dénivelé à gravir. En effet, après réfléxion, c'est à Veillos 1 que nous avons décidé
de nous attaquer. La troupe se compose de Laure, Leatitia, Aude, Olivia, Jacqueline, Jean-Paul, Bernard, Brice, Thomas, David et moi. Les filles sont toutes des marcheuses (aller/retour). Les garçons montent en raquettes pour l'aller et descendront en parapente pour le retour. Moralité, les filles sont plus besogneuses que les garçons (ça fait mal pour notre égo nan ?). Bref, je décolle le premier après avoir attendu une bonne bouffe d'air qui me propulse assez rapidement en l'air. Je me suis autorisé un retour sur le déco pour le survoler et voir mes accolytes qui regardaient ce "drôle d'oiseau". Puis, j'ai filé sur la gauche pour longer la crête qui mène à la Raya. Le pilote suivant fut Thomas qui n'avait jamais volé à la Colmiane, j'étais sensé lui donner le plan de vol en l'air. Il passa brillamment la Raya avec une hauteur assez conséquente puis s'amusa en l'air pour aller poser ensuite sur l'attero tranquilou. Je lui avais prété ma radio pour la circonstance ce qui le rassura plus que ce qu'il s'en servit. Le troisième à décoller fut Jean-Paul, qui s'amusa longuement au niveau de la Via Ferrata et s'autorisa à poser au déco de la Balme. A l'instant où il avait pris cette décision, je m'étais bien apperçu que je ne le voyais plus faire le rapace près des rochers du Baüs de la frema. Ma curiosité, m'a permis d'aller le rejoindre (c'est là que je l'ai vu s'appréter à décoller de la Balme..... Monsieur faisait du prégonflage). J'avais une seule envie, c'était de le rejoindre alors, j'enroulais et flirtais avec le thermo-dynamique au-dessus des rochers de la Balme pour prendre du gaz et survoler le déco. Au passage, nous nous fîmes un petit coucou bien sympathique, et l'on s'en alla sur le Pic après avoir traversé la vallée de Valdeblore. Le froid nous fit penser à poser à l'attero et c'est ce que nous fîmes. Brice avait décollé en quatrième position, il passa également la Raya sans soucis après avoir enroulé quelques thermiques que l'on pouvait trouver sur la crête de la Raya. Il gratta pendant très longtemps au-dessus de l'école de l'escalade mais n'aura pas réussi vraiment à prendre suffisamment de gaz pour nous rejoindre. Il posera en troisième position. Le dernier qui décolla fut David, Il enroula également du thermique sur la crête de la Raya, il taquina donc quelques thermiques puis a posé à l'attero officiel. Tout le monde a passé une excellente journée et je pense que chacun de nous en gardera un excellent souvenir. Pour conclure cette journée, je dois dire que les filles auront vraiment démontré leur esprit d'équipe en redescendant les raquettes et batons de ces messieurs. Ce fut une randonnée de 2h20 pour atteindre Veillos et si l'on tient compte du retour avec les bras bien chargés (raquettes et batons) ce sont près de 4 heures de marche, raquettes aux pieds pour les filles. Bravo les filles !!!!!!



L'équipe du jour



14 Février 2006 - Rando-vol au Brec du Petoumier

J'ai fait le choix d'aller voler à la Colmiane avec mon ami Thomas. C'est un chic type capable de discernement. En toute modestie et pour le plaisir nous avons opté pour un vol des moins faciles: Rando en raquettes jusqu'au Brec du petoumier. Ceci nous a demandé 2 heures de marche, mais parti assez tôt nous avons gravi les 500 mètres de dénivelés sans aucune pression. Arrivés au déco, une bonne brise alimentait la pente. Thomas, s'est amusé à pauffiner le gonflage de son aile en inversé. Sa technique n'était pas au top poue contrôler l'aile, je me suis autorisé à lui donner quelques conseils de prises de freins et du controle de voile. J'espérais
lui apporter un peu de mon expérience. Assez doué, Thomas s'en est sorti comme un chef et s'est fait un déco de toute beauté. Il décolla le premier, je l'ai suivi quelques instants plus tard. Thomas a très bien volé mais, pas encore bien à l'aise sous sa nouvelle aile, il ne s'est pas trop aventuré à taquiner les très forts thermiques qui pétaient à droite du déco. cela ne l'a pas gêné à faire un super vol de 35 minutes en allant d'un coin à un autre. Le challenge que nous étions lancé de rejoindre veillos n'a donc pas été honoré mais .... ce sera pour une prochaine fois. Personnellement, je me sentais prêt à le faire quand je me suis mis en l'air (ça tenait bien et surtout ça montait fort par endroit) mais quand on va voler ensemble, c'est pour partager un vol ensemble alors je suis resté dans le coin de vol de Thomas. je n'ai pas fait mieux puisque Thomas est tout de même aller flirter avec La raya et ses crêtes alors que moi, j'ai préféré faire du soaring prêt du Brec du Petoumier en longeant vers Veillos, puis à la Via ferrata pour aller ensuite sur le Pic de la Colmiane. Ce fut un vol assez chahuté par moment mais dans l'ensemble les condtions étaient bonnes pour faire un super vol. Une fois posés, nous sommes allés boire une bonne bière bien méritée et Thomas décide de rentrer.


Thomas



05 novembre 2006 à la Colmiane: Rando-vol forcé à la Balme

Il n'y a pas de place dans le 4x4 de l'école Imagin'air pour Fifou et moi. Seules les ailes sont acceptées... Je rejoins Fifou déjà parti pour faire le parcours à pieds. Le chemin et long, Fifou a du mal à se transformer en 4x4 .. pas moi.... aussi je dis à Fifou que je vais monter à mon rythme et je pars en petite foulée pour attaquer l'ascension. Ce n'est pas une montée de 600 mètres qui me fait peur même avec mes 50 barrots. J'ai mis à tout casser 1h10 pour gravir les 600 mètres de dénivelé et atteindre le déco de la Balme. Jean-Paul accompagné d'un passager (pour un biplace) et un élève sont encore là. Fifou arrive 20 minutes après moi (bel effort quand même pour un non sportif), il était sec (moi aussi hihihihi). Je pris le temps de prendre en photo les pilotes et passagers qui étaient arrivés en véhicule. Bref, les conditions étaient plus que calmes.... Fifou et moi n'étions pas pressés de nous mettre en l'air. Cette attente nous a permis de voir arriver, pour sa deuxième rotation, la navette de l'école Im@gin'air. Avec l'idée de patienter encore un peu pour avoir de meilleures conditions (conditions plus fortes), nous les regardions s'installer et s'envoler à tour de rôle. Une fois le déco libre nous prîmes la décision de se mettrre en l'air à notre tour car..... attendre encore semblait ne servir à rien (les conditions restaient calmes). Il y avait un couple de marcheurs qui était assez interessé à voir décoller nos ailes et ont squatté le déco pour regarder notre envol. Fifou parti de suite à gauche direction la via ferrata. Je fis de même quelques instants plus tard. Mon vol fut assez court (une trentaine de minutes). Une fois posé, Fifou et moi avons rejoins le déco de Veillos en voiture cette fois-ci.



Au déco de la Balme



Revenir au contenu | Revenir au menu